World CleanUp Day : Obeo s’engage aux côtés de The SeaCleaners pour réduire les déchets plastiques

Posté le dans Actualites

A l’occasion du World CleanUp Day, l’entreprise nantaise Obeo a signé une convention de partenariat avec The SeaCleaners, association ayant pour vocation la construction d’un bateau multicoque géant nettoyeur des océans, Le Manta. S’engageant dans une démarche durable de protection de l’environnement, Obeo ne commandera plus d’objets publicitaires et reversera le budget qui était anciennement alloué à ces goodies, à The SeaCleaners.

 

Obeo, entreprise informatique et membre de NantesTech et de nombreux réseaux d’innovation, participe à de nombreuses conférences professionnelles chaque année.

“A chaque fois, les visiteurs se voient remettre une quantité certaine d’objets publicitaires, ayant parcouru une grande partie du globe jusqu’au lieu de l'événement, souvent de mauvaise qualité et qui deviendront donc rapidement des déchets”, note Cédric Brun, PDG de Obeo. A l’aune des enjeux environnementaux actuels, nous devons tous prendre notre part de responsabilité et essayer de réduire notre empreinte écologique. C’est pourquoi nous avons pris le pari et le parti de ne plus distribuer d’objets publicitaires qui finissent à la poubelle”.

En cherchant un moyen concret pour faire bouger les lignes, nous avons découvert l’association The SeaCleaners basée à La Turballe, et son projet de bateau nettoyeur “Le Manta”. Ce multicoque géant interviendra prioritairement à la sortie des grands fleuves et dans les zones les plus denses en concentration de plastique.

Nous n’avons pas hésité longtemps à nous engager aux côtés de The SeaCleaners. En effet, l’aventure Obeo est née à Nantes, à proximité de l’Océan et nombreux sont nos collaborateurs qui sont des amoureux de la mer.

Par ailleurs, Le Manta est un bateau « autonome » qui traitera les déchets principalement plastiques et produira sa propre énergie (éolienne, voile, revalorisation des déchets récoltés). Le bateau intégrera un laboratoire pour y développer des solutions innovantes dédiées au traitement des déchets. Les équipes sur le navire réaliseront des actions de sensibilisation et de pédagogie à l’attention des populations vivant dans les zones où Le Manta fera escale.

Enfin, les plans du bateau seront libres et mis en open source, afin d'encourager à dupliquer l'initiative dans d'autres pays. “En tant qu’entreprise comptant par les leaders des outils open source dédiés à l’ingénierie, cela fait forcément écho à des valeurs auxquelles nous sommes attachés”, ajoute Cédric. Pour toutes ces raisons, le choix de The SeaCleaners est rapidement devenu une évidence.

Un bon déchet étant avant tout un déchet qui n’a pas été produit, Obeo a souhaité arrêter toute commande de goodies. A l’inverse, la somme qui était dédiée à ce budget sera désormais versée chaque année, pendant cinq ans, à l’association The SeaCleaners.

“Pour autant”, ajoute Cédric, “nous avons conscience que c’est un petit pas sur un aspect limité de notre activité, que c'est le démarrage d'un travail plus global et qu’il nous reste collectivement beaucoup à faire. Cette démarche, nous la faisons en toute humilité mais nous espérons qu’elle sensibilisera d’autres entreprises à s’engager elles-aussi à leur manière”.

En attendant, plusieurs collaborateurs de Obeo seront présents ce samedi, à Nantes, aux côtés des bénévoles et salariés de The SeaCleaners pour participer au ramassage de déchets et à cette grande journée de sensibilisation du public. Le World CleanUp, journée mondiale du nettoyage de notre planète, se tiendra en effet ce 21 septembre. La seconde édition du World CleanUp Day prend de l’ampleur et de très nombreuses initiatives d’associations, de collectivités, d’entreprises et tout simplement de citoyens en faveur de la réduction des déchets et de la dépollution des sites.

Voir le blog de Cédric Brun.

A propos de The SeaCleaners :
Créée en 2016 par le navigateur Yvan Bourgnon, l’association The SeaCleaners a pour but de combattre la pollution plastique en agissant sur trois volets :
1- La construction d’un navire unique en son genre, navigant aux énergies propres, solaire, éolien et électrique, Le MANTA. En complément à la mise en place de solutions terrestres préventives efficaces, il faut agir en mer et collecter au plus près des sources de pollution.
Il sera capable de collecter, trier, compacter et stocker en grandes quantités ces déchets grâce à une véritable usine à bord.
2- Sensibiliser et éduquer les publics avec des actions dans les écoles, sur les salons et les festivals en France, mais aussi à l’international dans les zones impactées par la pollution plastique.
3- Un programme scientifique qui a pour but de relever et d’étudier les comportements des macro-déchets plastique en mer (zones, densité, etc).
Avec cette vision globale, le programme du Manta constituera donc également un outil pédagogique, un laboratoire scientifique et un levier de l'économie circulaire de tout premier plan.

Mots clés: obeo